En naviguant sur ce site vous acceptez que nous utilisions des cookies pour mesurer notre audience, vous proposer des fonctionnalités sociales, des contenus et publicités éventuellement personnalisés.

L’ostéopathie chez la femme enceinte


La grossesse entraîne des modifications physiologiques chez la femme enceinte qui peuvent être à l’origine de douleurs telles que les lombalgies, sciatalgies, cruralgies, pubalgies ou autres.
L’ostéopathe traite les restrictions de mobilités en attachant une attention particulière à cet événement de vie par des manipulations douces et adaptées mais sa prise en charge n’a aucune visée obstétricale et il ne travaille pas sur le fœtus.
Cette prise en charge sera contre-indiquée lors des grossesses à risque.
Elle ne dispense en aucun cas des suivis médicaux conseillés au cours de la grossesse.


Voici une liste non exhaustive des indications pouvant amener la femme enceinte à consulter :
  • Douleurs lombaires
  • Sciatique
  • Cruralgie
  • Pubalgie
  • Dorsalgie
  • Cervicalgie
  • Oppression thoracique
  • Reflux
  • Trouble circulatoire des membres inférieurs
  • Douleur de symphyse pubienne
  • Douleur au niveau du coccyx

Une séance d’ostéopathie avant le terme peut être bénéfique pour donner un maximum de mobilité au bassin et libérer des tensions susceptibles de limiter l’efficacité du travail. Une séance d’ostéopathie après l’accouchement peut être préconisée lorsque l’accouchement a été long et difficil.
 
Femme enceinte.PNG